Formation

L’alliance thérapeutique basée sur l’attachement

Module 3 : Approfondissement

 

Description : de quoi s’agit-il dans cette formation ?

Réparer ses blessures d’attachement pour une personne insécure est un long processus qui s’opère à travers différentes voies. Une relation de grande qualité avec un thérapeute devenant ainsi une figure d’attachement est l’une d’entre elles, comme l’a théorisé Bowlby et ses successeurs et comme nous l’avons vu lors des deux premiers modules.

Dans ce troisième module, appelé Approfondissement, nous irons plus loin sur le travail des blessures d’attachement profondes. Nous verrons notamment comment aider les personnes avec des problématiques psychiques complexes, qu’on appelle parfois les patients « difficiles », notamment ces patients avec des traits ou troubles de la personnalité borderline, des troubles psychiques importants comme la bipolarité ou le TAG (trouble d’anxiété généralisé) ou des TOCs (troubles obsessionnels-compulsifs) et/ou phobies très envahissants.

Ces personnes ont toujours vécu des histoires de vie très dures avec une grande insécurité d’attachement et des traumatismes psychiques sévères. D’où leurs comportements et symptômes plus importants que les autres patients. Cela impacte la relation thérapeutique et leur capacité à entrer (et à rester !) dans le processus de thérapie. Dans d’autres référentiels théoriques que l’attachement, il est évoqué le terme péjoratif de « résistance », ce qui est selon moi une méconnaissance malheureuse des enjeux attachmentistes de l’individu en situation de souffrance et de répétition de la souffrance originelle au début d’un suivi thérapeutique. Nous verrons ensemble comme aborder ces difficultés liées au cadre et au contre-transfert que nous pouvons voir non pas comme des freins mais du matériel très précieux de mise au travail des émotions profondes du patient (difficilement accessibles autrement)

Nous aborderons aussi longuement nos propres émotions et difficultés dans ces suivis parfois éprouvants mais aussi le plus souvent passionnants et qui nous apprennent tellement, tant sur l’humain en général que sur nous-même. Etre attentif à nos mouvements émotionnels qu’ils soient positifs ou négatifs. Transformer les vagues d’impuissance, d’agacement voire de rejet et de tentation d’abandon en vibrations de compassion et d’amour. Enfin approfondir notre ancrage et notre propre sécurité intérieure pour pouvoir surfer en confiance dans les moments inévitables de désorganisation. Là aussi tout un programme et un processus parfois confrontant mais source de croissance personnelle pour nous également.

Pré-requis : module 1 et module 2

Public concerné : Psychologues, Psychothérapeutes, Psychopraticiens, Psychiatres, Médecins, Soignants.

Objectifs :

  • Approfondir, plus finement encore, le concept de relation d’attachement au soignant pour le patient très traumatisé
  • Accueillir et appréhender plus précisément et plus rapidement les patients avec des blessures d’attachement profondes, grâce à différents indices (anamnèse, symptomatologie, relation transférentielle et contre-transférentielle…)
  • Mieux comprendre et donc mieux vivre les bris d’alliance, et surtout en faire quelque chose au service de la guérison du patient
  • Améliorer sa posture sécurisante de soignant pour apporter l’expérience relationnelle correctrice au patient, notamment dans les moments de découragement, d’impuissance et de désorganisation transitoire

Contenu : (en cours d’élaboration)

  • Les trois voies de sécurisation de l’attachement de l’individu : engagements narcissiques, travail sur soi et relations sécures
  • Le travail des émotions toxiques comme la honte et la culpabilité
  • La question du regard dans l’accompagnement des grands traumatisés
  • L’utilité de l’écrit : comment et dans quel but
  • La juste place des techniques et de la présence incarnée et engagée du soignant
  • La notion d’interdisciplinarité et du travail intégratif corps-esprit-âme
  • L’ancrage et la sécurisation du thérapeute au long cours et dans les moments de déstabilisation voire de désorganisation
  • Le travail existentiel en thérapie : la quête de sens comme facteur de sécurisation

Méthode d’apprentissage :

  • Apports théoriques avec vidéos comme support didactique
  • Exercices pratiques : jeux de rôle
  • Vignettes cliniques

Que retenir de ce séminaire ?

  • Une plus grande confiance dans ses capacités de soignant face aux patients complexes
  • Une meilleure appréhension du plan de traitement pour ces patients et des pistes plus concrètes mais surtout ouvrant des possibles

Informations pratiques

Intervenante : Gwenaelle Persiaux, psychologue clinicienne.

Dates : 1-2-3 juillet 2020

Lieu : Sainte-Croix-en Jarez (42), à 40/45 mins de St Etienne, de Lyon et de Vienne.

Venez vous former dans un lieu magnifique, entouré de nature et rempli d’une très belle énergie : description de Ste Croix et des possibilités d’hébergement.

Modalités financières

Inscription individuelle : 540 € 

Formation continue avec signature d’une convention : 750 €

Sans activité rémunérée (Demandeur d’emploi, étudiant, retraité), sur justificatif  360 €

Pour toute information, nous contacter : gwenaelle[arobase]oyaformations.com

Conditions générales 

 

0 commentaires

S'abonner à la Newsletter OYA Formations

Abonnez vous pour recevoir toute l'actualité d'OYA Formations

You have Successfully Subscribed!